RENDEZ-VOUS EN LIGNE

Tarifs & horaires

Tarifs & Horaires

Nos Sportifs :

Leurs Témoignages


Adrien PETIT & Steve CHAINEL de l’équipe COFIDIS

Kiwisanté sur
La Voix du Nord 

Traitement sur corps entier

1. Comment s'effectue-t'elle ?

La cryothérapie sur corps entier à un effet réfrigérant sur la surface de la peau. Ce temps passé dans les appareils baisse la température extérieure du corps de 4 à 7°C selon les parties, mais la température intérieure du corps ne connait pas de baisses majeures. Cependant il y a des précautions à respecter:

Après plusieurs séances, on constate une atténuation considérable des douleurs tout comme une meilleure irrigation sanguine et un relâchement musculaire. Ainsi une fréquentation répétée de la chambre de froid produit une diminution durable des douleurs et une amélioration des fonctions musculo-squelettiques, de ce fait, le besoin en médicaments est fortement atténué.

 

2. Quels effets a-t-elle sur le corps ?

La cryothérapie sur corps entier a des effets plus que positifs pour le corps de ses utilisateurs. Et cela ne change rien qu’elle soit employée comme relaxant ou comme traitement médicale. Tous ses utilisateurs ressentent une sensation immédiate de bien-être après la séance. Des études ont d’ailleurs démontré l’intérêt de la cryothérapie sur corps entier dans le cadre de la remise en forme mais aussi dans le cadre du soulagement des douleurs issus de blessure ou d’opération.

Ces effets mélioratifs sont la résultante du froid.

La question qui se pose à nous est alors la suivante : « Mais que se passe-t-il dans notre corps lors d’une séance ? »

La réponse la voici, lors d’une séance de cryothérapie par chambre cryogénique notre température cutanée baisse fortement, le derme atteint entre 4 et 7°C. La température interne du corps reste naturellement stable par autorégulation. Cette baisse de température est suffisante pour pouvoir observer une contraction des vaisseaux sanguins dermiques ainsi que des muscles (vasoconstriction artériolaire et capillaire), cela en quelques dizaines de secondes. Cette vasoconstriction augmente la circulation sanguine jusqu’à quatre fois. Les cellules et les organes internes obtiennent ainsi plus d’éléments nutritifs, d’oxygène et de substances anti-inflammatoires. Le système hormonal, soumis à de basses températures, augmente son activité. Il s’accroît alors la production d’hormones telles que : bêta-endorphine (nommée « hormones du bonheur »), ACTH (anti-inflammatoire et antiallergique), cortisol (anti-inflammatoire), adrénaline (accélération du rythme cardiaque, augmentation de la tension artérielle), et de la testostérone chez les hommes.

Par conséquence à ces réactions, la douleur, les tuméfactions et les inflammations diminuent, les cellules lésées se régénèrent plus vite, le métabolisme s’accélère et le système immunitaire se renforce de manière importante.

La cryothérapie aurait aussi une influence positive sur la sphère psychique, cependant encore aucune étude ne la scientifiquement démontré. Mais après une séance, les patients ressentent une amélioration de leurs humeurs causées par un sentiment de bien-être.